EDITORIAL
LA MALAISIE FAIT SA PLACE SOUS LE SOLEIL AFRICAIN

Si la Chine reste le partenaire le plus en vue du continent, il n’en demeure pas moins que d’autres pays émergents de l’Asie jouent des coudes pour s’imposer dans un continent qui est considéré comme l’avenir de l’économie mondiale, de par l’importance de ses matières premières, mais aussi de la jeunesse de sa population. Discrète, mais pourtant incontournable, la Malaisie fait partie de ces nouveaux partenaires du continent africain.  

Sans chercher à se positionner en opposition frontale aux anciennes puissances coloniales ou aux États-Unis d’Amérique, comme peut le faire la Chine, sans envoyer des armées de travailleurs manuels au potentiel d’intégration faible, la Malaisie propose une autre forme de partenariat moins intrusif et ne bouleversant pas les équilibres sociaux ou le tissu productif local.

      POLITIQUE
ASHOK VASWANI L’INDO-GUINÉEN
Alors que l’on reproche aisément à la diaspora chinoise en Afrique d’être dans un entre-soi économique sans off rir d’opportunités aux travailleurs locaux, les investisseurs indiens ont toujours eu une approche diff érente. Appréciés par les pays africains pour leur capacité à créer des emplois dans le secteur privé, ils sont les moteurs d’une économie animée par d’autres valeurs, plus entrepreneuriales et plus en phase avec les standards de l’économie de marché.
      NEWSLETTER
Adresse E-Mail
Grand dossier
La Chine avance vers l`inconnu  
Éric Verhaeghe   -   ©  PAYS-EMERGENTS.COM

Grand dossier Chine

Cette année, la Chine effectue sa plus importante transition politique depuis dix ans. En octobre, peut-être en novembre, le 18e Congrès du Parti communiste « élira » 300 membres d’un Comité central qui élira à son tour un nouveau Politburo de 25 membres.

À l’issue du Congrès, Hu Jintao et Wen Jiabao, respectivement président et Premier ministre, devraient laisser leurs sièges à Xi Jinping et Li Keqiang.
En novembre dernier, l’Inde annonçait par la voix de son Premier ministre, Manmohan Singh, une réforme imminente pour faciliter la présence des groupes étrangers sur le marché de la grande distribution. Sa proposition, qui divise la classe politique, a suscité un tel tollé chez les petits commerçants qu’elle est désormais au mieux reportée.
À une quinzaine de kilomètres de Sidi Bouzid, une ville moyenne et poussiéreuse située en plein centre de la Tunisie, se situe le village de Sidi Salah. C’est là qu’a grandi Mohamed Bouazizi ; c’est aussi là qu’il est enterré. Parmi les rangées de tombes, toutes semblables, rien, si ce n’est un attroupement inhabituel, n’indique que c’est là que repose le premier héros du Printemps arabe. Un an après sa mort, le 4 janvier, ses six frères et sœurs, sa mère et son beau-père sont venus lui rendre hommage. Mais ils sont loin d’être les seuls.
En l’espace de dix ans le PIB par habitant a été décuplé, tandis que le pouvoir d’achat des Russes n’a pas suivi dans les mêmes proportions.

Même si c’est le propre de la plupart des pays émergents, il y a lieu de se poser des questions sur cette nouvelle forme de capitalisme sauvage.
Depuis son arrivée au gouvernement en 2002, l’AKP (Parti de la justice et du développement) et l’armée n’ont eu de cesse de se livrer une guerre larvée. Un à un, le pouvoir islamiste a remporté ses duels contre l’institution militaire. Aujourd’hui, c’est le pouvoir civil qui exerce sa tutelle sur l’armée. Cependant, la fin de cette anomalie démocratique ne coïncide pas avec l’instauration d’un véritable État de droit. Les costumes ont certes remplacé les treillis, mais l’autoritarisme et l’arbitraire de l’État se perpétuent et les contre-pouvoirs disparaissent à mesure que l’AKP devient hégémonique.
Pour la République démocratique du Congo (RDC), l’année 2011 a été longue et tumultueuse : 2012 s’ouvre donc sur des bases plus qu’incertaines sombres et menaçantes : élections contestées, recrudescence de l’insécurité, réformes mal amorcées, coup de frein des bailleurs de fonds…
Longtemps considéré comme une terre de désolation, le Tchad s’impose ces dernières années dans le monde de la culture comme un pays qui regorge de potentialités avérées sur le plan continental mais aussi nternational.
Pendant longtemps, le pays de Toumaï est resté un pays de tradition orale. La parole était le seul moyen de transmission des connaissances, de génération en génération. Mais la culture tchadienne va bien audelà, que ce soit dans le domaine du cinéma, de la musique traditionnelle et moderne, de la danse, ainsi que de la littérature.
                 TECHNOLOGIES
CAP SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES
Les changements politiques en cours au Moyen-Orient ont quelque peu occulté, aux yeux des médias occidentaux, le choc ressenti par les populations arabes lors de la catastrophe nucléaire de Fukushima, qui a renforcé la volonté politique d’une mutation progressive des énergies fossiles vers les énergies nouvelles.

Le Moyen-Orient s’affirme comme l’une des régions les plus innovantes et volontaires en la matière, notamment dans le golfe Persique.
Revue N° 9 - Malaisie
Revue N° 4 - Afrique du Sud
Revue N° 3 - Inde
Revue N° 2 - Brésil
Revue N° 1 - Chine
  © Copyright Pays-Emergents.com, Aout 2011 - Tous droits réservés REFLEXION-CONNEXION  
  Pays Emergents - DWD Publications 233 rue St. Honoré 75001 Paris - France
  Tél : +33(6)06520800 E-mail: s.diawara@pays-emergents.com
  REGIE PUBLICITAIRE - Tarifs Régie Publicitaire
.
Daoussa Deby, , ouvriers qualifiés, , ascension économique, scène internationale, , réformes, ,Brésil, relance, ,, , exporter, biocarburants, , migration, , coupe du monde, corruption, stades, , , industrie, , compétitivité, , culture, , bilinguisme, , Chine, jeu, ,, , croissance démographique, , malnutrition, , Cachemire, fusée, , financier, , catastrophe industrielle, , islamistes, ,investisseur, affaires, défi, activités, , finances publiques, ,apartheid, ,Afrique du Sud, , apartheid, jeunesse, violence, , secteur minier, , prospérité, , démocratie, Aung San Suu Kyi, , paysans, ,Uruguay, , ,, , infrastructures, , exportations, ,Gabon, émergence, secteurs d\\\\`activités, , espèces, destination, , process, ,Najib Razak, ,entretien, ,ABDALLAH NASSOUR, tchadvprésident, ,EUFOR, ,République centrafricaine, ,antiterrorisme, Al-Qaïda au Maghreb islamique, ,