EDITORIAL
LA MALAISIE FAIT SA PLACE SOUS LE SOLEIL AFRICAIN

Si la Chine reste le partenaire le plus en vue du continent, il n’en demeure pas moins que d’autres pays émergents de l’Asie jouent des coudes pour s’imposer dans un continent qui est considéré comme l’avenir de l’économie mondiale, de par l’importance de ses matières premières, mais aussi de la jeunesse de sa population. Discrète, mais pourtant incontournable, la Malaisie fait partie de ces nouveaux partenaires du continent africain.  

Sans chercher à se positionner en opposition frontale aux anciennes puissances coloniales ou aux États-Unis d’Amérique, comme peut le faire la Chine, sans envoyer des armées de travailleurs manuels au potentiel d’intégration faible, la Malaisie propose une autre forme de partenariat moins intrusif et ne bouleversant pas les équilibres sociaux ou le tissu productif local.

      POLITIQUE
ASHOK VASWANI L’INDO-GUINÉEN
Alors que l’on reproche aisément à la diaspora chinoise en Afrique d’être dans un entre-soi économique sans off rir d’opportunités aux travailleurs locaux, les investisseurs indiens ont toujours eu une approche diff érente. Appréciés par les pays africains pour leur capacité à créer des emplois dans le secteur privé, ils sont les moteurs d’une économie animée par d’autres valeurs, plus entrepreneuriales et plus en phase avec les standards de l’économie de marché.
LA MALAISIE FAIT SA PLACE SOUS LE SOLEIL AFRICAIN   
SouléDiawara, Directeurdelapublication. s.diawara@pays-emergents.com      ©  PAYS-EMERGENTS.COM
Partager

Si la Chine reste le partenaire le plus en vue du continent, il n’en demeure pas moins que d’autres pays émergents de l’Asie jouent des coudes pour s’imposer dans un continent qui est considéré comme l’avenir de l’économie mondiale, de par l’importance de ses matières premières, mais aussi de la jeunesse de sa population. Discrète, mais pourtant incontournable, la Malaisie fait partie de ces nouveaux partenaires du continent africain.  

Sans chercher à se positionner en opposition frontale aux anciennes puissances coloniales ou aux États-Unis d’Amérique, comme peut le faire la Chine, sans envoyer des armées de travailleurs manuels au potentiel d’intégration faible, la Malaisie propose une autre forme de partenariat moins intrusif et ne bouleversant pas les équilibres sociaux ou le tissu productif local.



Cependant, certains observateurs, ne cessent de tirer la sonnette d’alarme, quant à l’opacité de certains investissements malais en Afrique. Plutôt que de répondre aux sirènes chinoises, dont nul n’a réellement conscience des « coûts cachés » à moyen terme, des diffi cultés ou pour ne pas dire du refus d’intégration des travailleurs chinois et de la concurrence déloyale exercée par les entreprises et la main- d’œuvre chinoises, l’Afrique ne doit-elle pas envisager de coopérer avec d’autres puissances émergentes, certes plus modestes, mais de niveau de développement se rapprochant du continent africain ?

Les rapports de force seraient plus équilibrés et les négociations d’égal à égal plus fructueuses. Loin de Pékin c’est peut-être par Kuala Lumpur, Téhéran, Buenos Aires ou Karachi qu’un avenir constructif pour l’Afrique pourrait se jouer. Le Tchad en attendant 2015 Le Tchad sera le pays ôte de la conférence de l’Union africaine en 2015, pour ce faire, la capitale du pays de Toumaï, N’Djaména, se métamorphose sous les grues, les pelleteuses et les bulldozers. En eff et, entre la capitale tchadienne de février 2008 et le N’Djaména de 2014, les changements sont sidérants. Aucune ville au monde, n’a subi autant de transformation en si peu de temps.

Certes, le pays bénéfi cie de revenus pétroliers conséquents depuis 2003, mais, derrières ces changements, il y a une réelle volonté politique du Président Idriss Deby Itno, de hisser la capitale de son pays au niveau des grandes capitales africaines. Mais ces investissements colossaux en infrastructures routières et en bâtiments ne se font-ils pas au détriment d’investissements plus productifs, sociaux et éducatifs ?

Sans oublier qu’ils risquent d’alimenter la corruption. Mais peut-on faire « des omelettes sans casser des œufs » ? Le pays de Toumaï, s’apprête à accueillir le continent en 2015, il veut être à la hauteur de sa réputation de peuple hospitalier et généreux, aussi, il ne lésine sur aucun moyen pour être au rendez- vous avec l’histoire. ?

   ©   PAYS-EMERGENTS.COM  -  Pays émergents
                   EDITORIAL
LA MALAISIE FAIT SA PLACE SOUS LE SOLEIL AFRICAIN
LA NATION ARC-EN-CIEL S’AFFIRME
L’INDE CREUSE SON SILLON
Des performances économiques au soft power
Dégât colatéraux
Edito - Brésil, sixième puissance économique mondiale devant la Grande Bretagne
Le basculement du monde
Edito
                 TECHNOLOGIES
CAP SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES
Les changements politiques en cours au Moyen-Orient ont quelque peu occulté, aux yeux des médias occidentaux, le choc ressenti par les populations arabes lors de la catastrophe nucléaire de Fukushima, qui a renforcé la volonté politique d’une mutation progressive des énergies fossiles vers les énergies nouvelles.

Le Moyen-Orient s’affirme comme l’une des régions les plus innovantes et volontaires en la matière, notamment dans le golfe Persique.
 
  © Copyright Pays-Emergents.com, Aout 2011 - Tous droits réservés REFLEXION-CONNEXION  
  Pays Emergents - DWD Publications 233 rue St. Honoré 75001 Paris - France
  Tél : +33(6)06520800 E-mail: s.diawara@pays-emergents.com
  REGIE PUBLICITAIRE - Tarifs Régie Publicitaire
.
investissements, ,Tchad, ,magazine, , main-d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\`oeuvre, travail, , ,Inde, ,Mali, , , coup d`Etat, démocratie, , réformes, ,femmes, émergence, active, , récession, soutien, ,, ,dynamisme, économiques, ,tourisme, agriculture, exportations, ,, , espion, renseignement, , gisements, Chine, , dynamisme, , disribution, , fusée, ,homosexualité, société conservatrice, , Inde, Pakistan, développement, terroristes, , ventes, , salles des ventes, , fauteuil, , diversification, ,dictature, activités économiques, , , Afrique du Sud, , pays émergents, croissance, violence, , apartheid, ,Afrique su Sud, exploitations agricoles, lois ségrégationnistes, , torture, exécutions, , , xhosa, domination blanche, ,patrimoine, naturel, biodiversité, conflits, , leader, , transition, ouvertures, Aung San Suu Kyi, , coup d\\\\\\\\\\\\\\\\`état, répartition, , commerce, , infrastructures, , COD, alternance, initiative, détermination, ,commerce extérieur, projets, , zone Cemac, équilibre, , touristique, structures hôtelières, parcs nationaux, espèces, archéologie, écolodges, ,asie, ,christianisme, ,entretien, ,déficit, ,EUFOR, diplomatie, ,N’Djamena, ,République centrafricaine, ,Nigéria, tchadophobe , ,