EDITORIAL
LA MALAISIE FAIT SA PLACE SOUS LE SOLEIL AFRICAIN

Si la Chine reste le partenaire le plus en vue du continent, il n’en demeure pas moins que d’autres pays émergents de l’Asie jouent des coudes pour s’imposer dans un continent qui est considéré comme l’avenir de l’économie mondiale, de par l’importance de ses matières premières, mais aussi de la jeunesse de sa population. Discrète, mais pourtant incontournable, la Malaisie fait partie de ces nouveaux partenaires du continent africain.  

Sans chercher à se positionner en opposition frontale aux anciennes puissances coloniales ou aux États-Unis d’Amérique, comme peut le faire la Chine, sans envoyer des armées de travailleurs manuels au potentiel d’intégration faible, la Malaisie propose une autre forme de partenariat moins intrusif et ne bouleversant pas les équilibres sociaux ou le tissu productif local.

      POLITIQUE
ASHOK VASWANI L’INDO-GUINÉEN
Alors que l’on reproche aisément à la diaspora chinoise en Afrique d’être dans un entre-soi économique sans off rir d’opportunités aux travailleurs locaux, les investisseurs indiens ont toujours eu une approche diff érente. Appréciés par les pays africains pour leur capacité à créer des emplois dans le secteur privé, ils sont les moteurs d’une économie animée par d’autres valeurs, plus entrepreneuriales et plus en phase avec les standards de l’économie de marché.
ÉCOTOURISME UN ATOUT MAJEUR   
      ©  PAYS-EMERGENTS.COM
Partager

La Coupe d’Afrique des Nations a été une formidable vitrine pour montrer l’extraordinaire potentiel touristique du Gabon. Mais aussi l’occasion pour le gouvernement gabonais de remettre à neuf toutes les structures hôtelières et touristiques du pays. Le tourisme est classé aujourd’hui parmi les secteurs porteurs de l’après-pétrole.

Avec ses 800 kilomètres de façade maritime, ses 13 parcs nationaux qui regroupent des espèces naturelles uniques au monde et plus de 400 000 ans d’histoire archéologique et culturelle, le Gabon possède des atouts importants pour devenir une destination touristique de premier choix en Afrique. L’objectif du gouvernement, d’ici à 2020, est d’attirer 100 000 touristes par an dans les segments du moyen et du haut de gamme. Deux conventions ont été signées pour le développement d’écolodges haut de gamme avec l’investisseur SFM Africa et le groupe singapourien Aman Ressorts. Les sites les plus visités sont les parcs de la Lopé, l’Ivindo, Louango, Moukalaba Doudou et Akanda.

Si la stratégie de développement de l’écotourisme est maintenue, ce secteur pourrait contribuer à hauteur de 1 000 milliards de F.CFA (2 milliards de dollars) au Produit intérieur brut national d’ici 2025, selon la direction générale de l’Hôtellerie et du contrôle des hôtels.

Les premiers pas sont déjà encourageants : en 2011, le Gabon a attiré 90 000 touristes pour des recettes évaluées à 241 milliards de F.CFA.
   ©   PAYS-EMERGENTS.COM  -  Pays émergents
                   CULTURE
ÉCOTOURISME UN ATOUT MAJEUR
BOLLYWOOD À LA CONQUÊTE DU MONDE
Grand dossier
L’ART À LA FOLIE
La culture doit-elle avoir peur des islamistes
MAROC
Mahamat Saleh-Haroun
Au-delà de l’oralité
                 TECHNOLOGIES
CAP SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES
Les changements politiques en cours au Moyen-Orient ont quelque peu occulté, aux yeux des médias occidentaux, le choc ressenti par les populations arabes lors de la catastrophe nucléaire de Fukushima, qui a renforcé la volonté politique d’une mutation progressive des énergies fossiles vers les énergies nouvelles.

Le Moyen-Orient s’affirme comme l’une des régions les plus innovantes et volontaires en la matière, notamment dans le golfe Persique.
 
  © Copyright Pays-Emergents.com, Aout 2011 - Tous droits réservés REFLEXION-CONNEXION  
  Pays Emergents - DWD Publications 233 rue St. Honoré 75001 Paris - France
  Tél : +33(6)06520800 E-mail: s.diawara@pays-emergents.com
  REGIE PUBLICITAIRE - Tarifs Régie Publicitaire
.
Chine, ,eau, hydraulique, , mondialisation, ,magazine, , démocratie, décolonisation, ,Mali, ,Dilma Rousseff, ,femmes, ,Portugal, récession, Pedro Passos Coelho, , agro-business, , économiques, ressortissants, travail, ,tourisme, biotechnologie, , stades, , industrie, , prospérité, , Réseau Voltaire, renseignement, , piratage, , pétrole, ,minorités, , , croissance démographique, dette, , groupe industriel, financier, ,diplomatie du cricket, Coupe du monde, , Pakistan, développement, marché, , solaire, , parlement, ,Afrique du Sud, , émeutes, , exploitations agricoles, immigration, , violences, ,préservation, touristique, braconnage, , ,Tibet, , défis, généraux, , conflit, répartition, ,Uruguay, virage social, réforme, , solidarité africaine, migrants illégaux, , , débouchés, matières premières, , COD, alternance, ,commerce extérieur, production, , transformation, zone Cemac, , structures hôtelières, parcs nationaux, gouvernement, écolodges, ,origines ethniques, ,Banque de développement, ,tchadvprésident, ,centrafricaine, déstabilisation, ,engagement, ,