EDITORIAL
LA MALAISIE FAIT SA PLACE SOUS LE SOLEIL AFRICAIN

Si la Chine reste le partenaire le plus en vue du continent, il n’en demeure pas moins que d’autres pays émergents de l’Asie jouent des coudes pour s’imposer dans un continent qui est considéré comme l’avenir de l’économie mondiale, de par l’importance de ses matières premières, mais aussi de la jeunesse de sa population. Discrète, mais pourtant incontournable, la Malaisie fait partie de ces nouveaux partenaires du continent africain.  

Sans chercher à se positionner en opposition frontale aux anciennes puissances coloniales ou aux États-Unis d’Amérique, comme peut le faire la Chine, sans envoyer des armées de travailleurs manuels au potentiel d’intégration faible, la Malaisie propose une autre forme de partenariat moins intrusif et ne bouleversant pas les équilibres sociaux ou le tissu productif local.

      POLITIQUE
ASHOK VASWANI L’INDO-GUINÉEN
Alors que l’on reproche aisément à la diaspora chinoise en Afrique d’être dans un entre-soi économique sans off rir d’opportunités aux travailleurs locaux, les investisseurs indiens ont toujours eu une approche diff érente. Appréciés par les pays africains pour leur capacité à créer des emplois dans le secteur privé, ils sont les moteurs d’une économie animée par d’autres valeurs, plus entrepreneuriales et plus en phase avec les standards de l’économie de marché.
Grand dossier - Jusqu’où s’arrêtera l’Inde ?
L’INDE, TUMULTUEUSE ET COMPLEXE   
Soulé DIAWARA, Directeur de publication      ©  PAYS-EMERGENTS.COM
Partager


Grand dossier Inde

Jusqu’où s’arrêtera l’Inde ? Le deuxième pays le plus peuplé, et la plus grande nation démocratique de la planète, peut-il enfin espérer prendre sa revanche et s’imposer sur la scène internationale comme celui qui influera la direction que prendra le monde de demain ?

L’histoire n’a pas toujours été tendre avec le pays aux 23 langues offi cielles. Depuis son indépendance en 1947, déchirements internes, pauvreté économique et misère sociale ont durement touché l’un des premiers États issus de la décolonisation. Après des décennies dans l’ombre, l’Inde rattrape son retard, pourtant immense, sur les pays développés, sans toutefois en faire encore partie.

Lorgnant vers la Chine, l’Inde veut aussi être un géant asiatique qui s’affirme par sa taille, sa population (1,2 milliard d’habitants), et son ambition d’occuper les premiers rangs dans le monde, et imposer à terme sa vision dans les instances internationales. Le chemin déjà parcouru est immense, mais celui qui reste l’est tout autant.

Car si l’Inde commence à forcer le respect et, sur certains dossiers, à se faire entendre du monde occidental, le pays est encore loin des standards de l’OCDE. La richesse qui se développe dans de nombreux secteurs ne couvre pas les disparités énormes entre les classes sociales dans un pays où des millions de personnes ne mangent pas à leur faim tous les jours. Les problèmes diplomatiques récurrents avec ses voisins maintiennent le pays sous tension, et la communauté internationale s’inquiète des rivalités avec la Chine, dans une zone où les futures places des deux géants sont encore à définir, voire à conquérir.

L’Inde, enfin, souffre d’une société et d’une culture qui, si elle a pu être source de fascination en Occident, a beaucoup de mal à s’exporter aujourd’hui, dans un contexte où le soft power compte au moins autant que le pouvoir militaire ou économique. Sa société disparate, parfois peu ouverte à la modernité, et à la culture complexe et peu exportable, ne permet pas à l’Inde d’apparaître comme un modèle évident, un chef-de-file pour les autres pays émergents. En plus d’éradiquer la pauvreté, c’est toute sa capacité d’influence que l’Inde doit développer si elle veut devenir un acteur majeur du monde de demain.
   ©   PAYS-EMERGENTS.COM  -  Pays émergents
                   MONDE
D’INTERMINABLES NÉGOCIATIONS AVEC LES FARC
L’HEURE DU BILAN POUR LA GAUCHE
URUGUAY
L’INDE, TUMULTUEUSE ET COMPLEXE
Grand dossier - Jusqu’où s’arrêtera l’Inde ?
Le syndicat de l`ombre
Pétrole, Angola, Chine
Renaissance du Tchad: Beaucoup de réalisation, mais encore d`immense attente
A mon avis
                 TECHNOLOGIES
CAP SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES
Les changements politiques en cours au Moyen-Orient ont quelque peu occulté, aux yeux des médias occidentaux, le choc ressenti par les populations arabes lors de la catastrophe nucléaire de Fukushima, qui a renforcé la volonté politique d’une mutation progressive des énergies fossiles vers les énergies nouvelles.

Le Moyen-Orient s’affirme comme l’une des régions les plus innovantes et volontaires en la matière, notamment dans le golfe Persique.
 
  © Copyright Pays-Emergents.com, Aout 2011 - Tous droits réservés REFLEXION-CONNEXION  
  Pays Emergents - DWD Publications 233 rue St. Honoré 75001 Paris - France
  Tél : +33(6)06520800 E-mail: s.diawara@pays-emergents.com
  REGIE PUBLICITAIRE - Tarifs Régie Publicitaire
.
, , OFNAR, ,printemps arabe, Brésil, , acteur économique, ,Mali, , , corruption, , diplômes, active, , , arables, agro-business, , économiques, ,chantier, jeux olympiques, coupe du monde, , , industrie, ,, , culture, ,Mongolie, cuivre, ,minorités, , tourisme, , développement, ,Inde, , manoeuvres, armées, fusée, , réalisateur, , sidérurgie, , détente, , allergies, , renouvelables, ,, , activités, agricoles, , ,, , BRIC, , Lonmin, secteur minier, émeutes, ,Afrique su Sud, discrimination, , viol, , réquisitoire, , braconnage, , ouvertures, , conflit, , communauté juive éthiopienne, solidarité africaine, , matières premières, commerce, initiatives, , chantiers, , opposition, alternance, ,commerce extérieur, diversification, exportations, étrangers, , destination, gouvernement, conventions, , capacités, concurrent, ,asie, pékin, ,minorité chinoise, ,centrafrique, États de l’Afrique centrale, BDEAC, ,déficit, ,MINURCAT, Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale, ,République centrafricaine, ,rapatriés, ,Mouammar Kadhafi, ,