EDITORIAL
LA MALAISIE FAIT SA PLACE SOUS LE SOLEIL AFRICAIN

Si la Chine reste le partenaire le plus en vue du continent, il n’en demeure pas moins que d’autres pays émergents de l’Asie jouent des coudes pour s’imposer dans un continent qui est considéré comme l’avenir de l’économie mondiale, de par l’importance de ses matières premières, mais aussi de la jeunesse de sa population. Discrète, mais pourtant incontournable, la Malaisie fait partie de ces nouveaux partenaires du continent africain.  

Sans chercher à se positionner en opposition frontale aux anciennes puissances coloniales ou aux États-Unis d’Amérique, comme peut le faire la Chine, sans envoyer des armées de travailleurs manuels au potentiel d’intégration faible, la Malaisie propose une autre forme de partenariat moins intrusif et ne bouleversant pas les équilibres sociaux ou le tissu productif local.

      POLITIQUE
ASHOK VASWANI L’INDO-GUINÉEN
Alors que l’on reproche aisément à la diaspora chinoise en Afrique d’être dans un entre-soi économique sans off rir d’opportunités aux travailleurs locaux, les investisseurs indiens ont toujours eu une approche diff érente. Appréciés par les pays africains pour leur capacité à créer des emplois dans le secteur privé, ils sont les moteurs d’une économie animée par d’autres valeurs, plus entrepreneuriales et plus en phase avec les standards de l’économie de marché.
Grand dossier
La Chine avance vers l`inconnu   
Éric Verhaeghe      ©  PAYS-EMERGENTS.COM
Partager


Grand dossier Chine

Cette année, la Chine effectue sa plus importante transition politique depuis dix ans. En octobre, peut-être en novembre, le 18e Congrès du Parti communiste « élira » 300 membres d’un Comité central qui élira à son tour un nouveau Politburo de 25 membres.

À l’issue du Congrès, Hu Jintao et Wen Jiabao, respectivement président et Premier ministre, devraient laisser leurs sièges à Xi Jinping et Li Keqiang.

En cette année de transition politique, les risques de crispation d’un gouvernement inquiet d’une situation économique internationale incertaine, sont réels. Les progrès réalisés par la Chine depuis trente ans semblent ne jamais devoir s’arrêter, surtout si on les met en perspective avec la période troublée que traversent les économies occidentales. Pourtant, les difficultés des pays riches sont aussi automatiquement les difficultés de la Chine.

Un fait nouveau inquiète également les autorités chinoises : l’organisation progressive de la société civile. Les travailleurs migrants (les mingong) souhaitent une meilleure protection sociale, les syndicats de travailleurs s’organisent pour protester contre leurs conditions de travail et bénéficier de la richesse nouvelle du pays, des activistes risquent leur liberté, que ce soit pour dénoncer la corruption ou combattre la pollution, deux problèmes rampants en Chine. Toutes ces demandes paraissent légitimes et permettraient sans doute d’aider à résoudre les problèmes chinois, si et seulement si le gouvernement cessait de les considérer comme des menaces à son équilibre. C’est au contraire l’étouffement de cette classe de citoyens qui risque de le miner de l’intérieur.



Autre fait relativement neuf, la projection de l’empire du Milieu hors de ses frontières, pour la première fois depuis la fameuse flotte de l’amiral Zheng He au XVe siècle, a donné lieu à une ruée sur l’Afrique. Là-bas, les entrepreneurs, souvent de simples citoyens chinois, viennent chercher fortune. Des entreprises se font la main avant de s’attaquer aux marchés plus matures de l’hémisphère nord. L’augmentation des échanges économiques entre les deux zones a aussi créé quelques zones d’ombre.

Nous essayons d’y voir plus clair dans les agissements de China International Fund, une organisation opaque basée à Hong Kong et qui contrôle le commerce de pétrole entre l’Angola et la Chine. Dans ces pages, nous nous proposons d’analyser cette rencontre de deux peuples émergents, un mouvement inédit dans l’histoire de l’humanité.
   ©   PAYS-EMERGENTS.COM  -  Pays émergents
                   POLITIQUE
LE JEU DE DUPES D’UNE OUVERTURE INESPÉRÉE
BIRMANIE/MYANMAR
OPPOSITION L’ALTERNANCE POUR OBJECTIF
LA TRANSITION DÉMOCRATIQUE RECULE
PARAGUAY
NELSON MANDELA TRIBUN TRIBAL À LA TRIBUNE
ALPHA CONDÉ ET LES ATTENTES DES GUINÉENS
GUINÉE, ENTRE ESPOIR ET IMPATIENCE
                 TECHNOLOGIES
CAP SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES
Les changements politiques en cours au Moyen-Orient ont quelque peu occulté, aux yeux des médias occidentaux, le choc ressenti par les populations arabes lors de la catastrophe nucléaire de Fukushima, qui a renforcé la volonté politique d’une mutation progressive des énergies fossiles vers les énergies nouvelles.

Le Moyen-Orient s’affirme comme l’une des régions les plus innovantes et volontaires en la matière, notamment dans le golfe Persique.
 
  © Copyright Pays-Emergents.com, Aout 2011 - Tous droits réservés REFLEXION-CONNEXION  
  Pays Emergents - DWD Publications 233 rue St. Honoré 75001 Paris - France
  Tél : +33(6)06520800 E-mail: s.diawara@pays-emergents.com
  REGIE PUBLICITAIRE - Tarifs Régie Publicitaire
.
miracle chinois, , hydraulique, , OFNAR, ,Tchad, formation, enseignement, , pauvreté, ,Mali, ,Dilma Rousseff, transformation, réformes, , relance, , inégalités, , portugais, , migration, ,tourisme, exportations, , jeux olympiques, stades, sportifs, , Chine, ,SIAC, , prospérité, , Conseil de sécurité, , pétrole, ,, , kadhafi, , géants asiatiques, développement, ,contrastes, croissance démographique, , Cachemire, ,homosexualité, homophobie, , mouvements séparatistes, , Bollywood, , ,Tata, , filières, ,, , indien, autodidacte, activités, , insécurité, ,Afrique du Sud, finance, , apartheid, exploitations agricoles, ,femmes, viol, , domination blanche, ,Tibet, leader, , affrontements, conflit, , solidarité africaine, , commerce, investissements, initiatives, , FUAPO, alternance, , partenaires, étrangers, ,Malaisie, ,outsider, asie, ,bouddhisme, confucianisme, ,États de l’Afrique centrale, ,déficit, ,N’Djamena, ,rapatriés, ,Forces armées tchadiennes, ,