EDITORIAL
LA MALAISIE FAIT SA PLACE SOUS LE SOLEIL AFRICAIN

Si la Chine reste le partenaire le plus en vue du continent, il n’en demeure pas moins que d’autres pays émergents de l’Asie jouent des coudes pour s’imposer dans un continent qui est considéré comme l’avenir de l’économie mondiale, de par l’importance de ses matières premières, mais aussi de la jeunesse de sa population. Discrète, mais pourtant incontournable, la Malaisie fait partie de ces nouveaux partenaires du continent africain.  

Sans chercher à se positionner en opposition frontale aux anciennes puissances coloniales ou aux États-Unis d’Amérique, comme peut le faire la Chine, sans envoyer des armées de travailleurs manuels au potentiel d’intégration faible, la Malaisie propose une autre forme de partenariat moins intrusif et ne bouleversant pas les équilibres sociaux ou le tissu productif local.

      POLITIQUE
ASHOK VASWANI L’INDO-GUINÉEN
Alors que l’on reproche aisément à la diaspora chinoise en Afrique d’être dans un entre-soi économique sans off rir d’opportunités aux travailleurs locaux, les investisseurs indiens ont toujours eu une approche diff érente. Appréciés par les pays africains pour leur capacité à créer des emplois dans le secteur privé, ils sont les moteurs d’une économie animée par d’autres valeurs, plus entrepreneuriales et plus en phase avec les standards de l’économie de marché.
RÉTRO 2011 /// Politique - Economie - Planète   
      ©  PAYS-EMERGENTS.COM
Partager

Dans une année marquée par les protestations de masse, le réveil soudain du monde arabe ressort plus particulièrement.

Walmart essuie des vents contraires. Le géant américain de la grande distribution s’est battu sur deux fronts pour conquérir les pays émergents : Afrique du Sud et Inde.



Lancement de l`année internationale de la forêt, décrétée par l`assemblée générale des Nations Unes. Politique

Révolutions arabes Le Printemps arabe a été déclenché par des manifestations en Tunisie à la suite de l’auto-immolation, fin 2010, d’un jeune travailleur sur un marché, exaspéré par les harcèlements policiers. Il meurt à l’hôpital début janvier, incitant des milliers de personnes à envahir les rues, parfois de façon violente. Le régime de l’éternel président Zine el-Abidine Ben Ali s’effondre en deux semaines et se termine par sa fuite en Arabie Saoudite, le 14 janvier.

Encouragées par l’issue des événements en Tunisie, plusieurs protestations éclatent dans d’autres pays arabes.

Des centaines de milliers d’Égyptiens commencent à investir le centre-ville du Caire et à camper sur la place Tahrir en appelant à la démission de Hosni Moubarak qui, après trois décennies au pouvoir, ne résiste pas à trois semaines de conflit. Bien qu’en très mauvaise santé, il est désormais en procès pour répondre de la répression du mouvement, et des morts causées par ses forces de sécurité.

Le président du Yémen a fui en juin et accepté de signer un accord de transition pour terminer ses 33 ans de règne. Il est actuellement aux États-Unis.

Les troupes saoudiennes ont aidé le Bahreïn à combattre ses propres insurgés. Le Maroc a mené une réforme profonde de ses institutions, de même que la Jordanie.

Malgré tous ces succès, le Printemps arabe s’est pour l’instant cassé les dents en Syrie : la répression menée par Bachar Al-Assad aurait déjà causé la mort de 5 000 personnes. Il ne semble pas y avoir de dénouement possible à court terme.

En Libye, Mouammar Kadhafi a provoqué une guerre civile après avoir essayé de réprimer violemment un mouvement d’opposition né à Benghazi. L’aviation de l’OTAN a imposé une zone d’exclusion aérienne soutenue par la Ligue arabe, afin d’aider les rebelles. Après un été de conflits, Kadhafi a été capturé par les rebelles dans sa ville d’origine, et tué dans la foulée. Il dirigeait la Libye depuis 1969, ce qui en faisait le plus ancien dictateur d’Afrique.



Economie

Après des débats très animés entre les syndicats sud-africains et les responsables de Walmart, la commission sud-africaine de la concurrence a autorisé l’acquisition de 51 % des parts de Massmart par Walmart pour 2,3 milliards de dollars.

Massmart compte 265 magasins en Afrique du Sud et 25 autres dans 13 pays d’Afrique, et représente le point d’entrée idéal pour l’Américain.

Ce dernier est particulièrement réputé pour sa capacité à faire baisser les coûts dans les pays où il est présent. Son action est même de nature à provoquer une telle réduction des prix qu’il en résulte une baisse du taux d’inflation (à l’instar de ce qui s’est passé aux États-Unis dans les années cinquante).

Alors que le prix des matières premières agricoles ne cesse d’augmenter, l’arrivée de Walmart pourrait s’avérer utile pour les plus pauvres.

Mais ce succès en terre africaine ne suffit pas pour compenser l’échec de son offensive sur le marché indien, le plus important pour l’entreprise qui essaie de s’y faire une place depuis plusieurs années.

Une législation favorable à l’implantation de supermarchés étrangers (et de marques uniques) a d’abord été adoptée, avant d’être rejetée en fin d’année.



Planète

L’année a commencé avec des inondations un peu partout dans le monde. Au Brésil, 335 personnes ont été tuées par des glissements de terrain près de Rio de Janeiro ; et 40 sont mortes aux Philippines. Plus de deux millions de Colombiens ont été pris dans un déluge aux dimensions extraordinaires. Une mousson particulièrement abondante a provoqué le déplacement de 200 000 personnes au Sri Lanka. Enfin, Brisbane, la troisième ville d’Australie, a été désertée par ses habitants en raison des inondations qui ont fait au moins une douzaine de victimes.

La Chine a reconnu que des « problèmes urgents » menaçaient le gigantesque barrage des Trois-Gorges. Le Conseil d’État a noté des dommages inquiétants dans l’approvisionnement en eau, et dans la structure géologique des régions avoisinantes.

Mais ce n’est pas tout : les 1,3 million de personnes déplacées auraient été victimes de nombreuses irrégularités financières. Ce sont 50 milliards de mètres cubes d’eau qui devraient être libérés vers l’aval, alors que le bassin du Yang Tsé souffre de sa plus grande sécheresse en cinquante ans.

Après des mois de débats, la Chambre basse du Congrès brésilien a adopté un nouveau Code forestier qui réduit les zones de terres protégées dans les vallées fluviales, exempte les petits fermiers de replanter les zones qu’ils ont défrichées et leur accorde une amnistie pour les déforestations ayant eu lieu avant 2008. À la veille du vote, deux activistes environnementaux ont été assassinés dans l’État du Pará.
   ©   PAYS-EMERGENTS.COM  -  Pays émergents
                 TECHNOLOGIES
CAP SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES
Les changements politiques en cours au Moyen-Orient ont quelque peu occulté, aux yeux des médias occidentaux, le choc ressenti par les populations arabes lors de la catastrophe nucléaire de Fukushima, qui a renforcé la volonté politique d’une mutation progressive des énergies fossiles vers les énergies nouvelles.

Le Moyen-Orient s’affirme comme l’une des régions les plus innovantes et volontaires en la matière, notamment dans le golfe Persique.
 
  © Copyright Pays-Emergents.com, Aout 2011 - Tous droits réservés REFLEXION-CONNEXION  
  Pays Emergents - DWD Publications 233 rue St. Honoré 75001 Paris - France
  Tél : +33(6)06520800 E-mail: s.diawara@pays-emergents.com
  REGIE PUBLICITAIRE - Tarifs Régie Publicitaire
.
eau, investissements, financements, ,, ,Tchad, formation, main-d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\`oeuvre, ouvriers qualifiés, , , ascension économique, économie, ,, , Pedro Passos Coelho, banque, , arables, , croissance, , suporters, ,, ,polémiques, festival, téléchargments, , gisements, grands groupes, , ,minorités, , développement, , corruption, disribution, , fusée, missile, , homophobie, , groupe industriel, ,diplomatie du cricket, ,pollution, catastrophe industrielle, environnement, écologiste, , exportation, , enchères, ,énergie, sources, , postes, , autodidacte, affaires, diversification, ,apartheid, potentiel économique, ,Afrique du Sud, , criminalité, , violences, , 27 ans, , tourisme, territoire, , , défis, , sans-terre, conflit, , fiscalité, , communauté juive éthiopienne, clandestins, , débouchés, commerce, ,Gabon, modernisation, ,coalitions de partis, initiative, détermination, , expansioniste, , équilibre, , émergence, ,asie, ,multiethnique, origines ethniques, raciste, ,entretien, ANICET DOLOGUÉLÉ, États de l’Afrique centrale, ,ABDALLAH NASSOUR, déficit, ,hydre de Boko Haram, ,